Les 23 heures de la BD, c’est demain !

Un dernier coup d’oeil à ma check liste :

– café : OK
– nutella : OK
– oreilles de lapin : OK
– un chéri qui m’apportera café et nourriture : OK
– casque et playlistes : OK

Me voilà parée pour le grand marathon des 23 heures de la BD !
Cette année, il y a plus de 600 inscrits et une star de la bande dessinée. Il s’agit de Scott MacCloud en personne ! Il est l’auteur de deux ouvrages très connus, tel que l’Art de l’Invisible, Réinventer la bande dessinée et Faire de la bande dessinée. Mais surtout, il est l’inventeur de la discipline qui va m’occuper ce week-end : il est au marathon BD ce que le Pape est au Vatican ! Habemus Scott MC !

scott-mccloud

Son Blog

Scott McCloud nous adoube cette année en nous honorant d’une seconde contrainte exceptionnelle qui sera divulguée demain, en même temps que le thème, à 13h pile !

Pour une première fois où je participe à ce genre d’événement, je ne pouvais pas espérer mieux.

Je rappelle que si vous êtes tentés de participer au cet événement exceptionnel, il vous reste moins d’une journée pour vous inscrire sur le site officiel des 23h de la BD

23HBD2013-afficheA4

News, news, news !

Bonjour tout le monde !

La semaine dernière, je n’ai pas pû publier de news et ce, suite à  un amalgame de circonstances.
Pour combler ce vide, je me permets aujourd’hui d’écrire un article plus long que les précédents.

Alors… dans un premier temps, j’ai le plaisir de vous annoncer que je serai présente au Polymanga, le lundi 1er avril.
Je serai précisément au stand de l’école d’Art Ceruleum pour répondre à toutes vos questions relatives à l’enseignement qui y est prodiguée et tout ce qui concerne le cursus des formations professionnelles.
Et si vous n’êtes pas trop nombreux à me submerger de questions, vous me verrez travailler en direct sur ma BD. J’espère d’ailleurs qu’en regardant par dessus mon épaule, vous aurez la bonté de coller une joli poisson d’avril dans le dos. Et attention ! Avec votre nom écrit dessus MDR.

Concernant plus précisément ma bande dessinée, elle prend peu à peu de l’allure et ça fait vraiment plaisir à voir. Car, je dois bien l’avouer, il y a deux ans, en reprenant ce projet, précieusement rangé dans mes cartons, jamais, JAMAIS, je n’aurais pu imaginer  qu’il y aurait eu autant de changements. Et ce, que soit au niveau du scénario, du dessin, du découpage, de la couleur, etc., etc., etc.

Bref ! Ça prend enfin une forme définitive !

Le scénario est enfin fluide et clair ! J’ai trouvé une méthode très agréable pour le story board et pour le dessin définitif. Je remercie d’ailleurs tous les bons artistes samaritains qui ont réalisé des « work in progress » de leurs travaux avec une flopée de bons conseils.

Pour terminer mon article, je remercie infiniment Max pour cette magnifique illustration et qui a su rendre le côté sauvage de Aydan, ma protagoniste principale.
Ne soyez pas étonnés de la voir torse nu, c’est un élément que j’avais explicitement demandé. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’estime que la nudité sur une femme, ce n’est pas seulement son ultra-sensualité, mes aussi une représentation de sa force intérieure.

aydan_by_max

Encore une fois, merci beaucoup Max pour ton travail !
A tous ceux qui ne connaîtraient pas cet artiste, je vous conseille vivement de lire son blog BD : « Tild, mage à louer« , c’est super hilare !

tild_by_maxa

Citadelle

Les planches que j’avais montrées à Angoulême, sont toutes bonnes à être re-dessinées de A à Z.
Même celles où j’avais passé un temps fou à tout bien colorier.

Je ne suis pas mécontente de les refaire.
En y jetant un coup d’oeil maintenant, j’avoue que je ne suis pas vraiment fière de l’ensemble, mis à part deux ou trois cases…

Aussi, je ne me permets que de vous montrer un petit extrait de ces dites planches. Certainement le seul bout d’image qui a un temps soit peu de mérite.

– cliquez sur l’image pour voir en grand –
citadelle_part00

La vie sauvage…

Je m’entraîne un peu pour les 23 heures de la BD.

Donc, voici un petit strip tout en couleur de la petite chapardeuse.
J’ai testé une nouvelle manière de mettre en couleur. Quelque chose de plus lancé et avec pas mal de texture.

Cela dit, je ne pense pas que je serai assez suicidaire pour exécuter 24 planches avec ce genre de rendue.

chapardeuse_strip

Les 23h de la BD

Attention les petits lapins, cette fois je me lance dans le bain !

Et oui, vous l’avez bien compris, je participe à la sixième édition des 23 heures de la bande dessinée !

Qu’est-ce que c’est ?
Un défi de taille qui consiste à produire 23 planches et une couverture en 23 heures, du samedi 30 mars au dimanche 31 mars, de 13h à 13h.
Si vous êtes assez fou pour y participer, n’hésitez pas, les inscriptions sont ouvertes sur le site officiel.

23HBD