Skip to main content

BD-fil – Bilan

Bonjour à tous !

Les quatre jours de BD-fil sont passés, il est temps de faire le bilan.
Cette année, j’ai pris la décision de visiter le festival et de ne pas tenir de stand.
Je dois bien l’avouer, il est extrêmement difficile de faire les deux, voire impossible.

J’ai étonnement rencontré beaucoup de monde que je connaissais, j’ai pû admirer convenablement les expositions et assister aux conférences.

A l’espace romandie, la bande dessinée en 3D était très réussie ! L’ambiance sonore, le thème, la salle, tout concordait pour simuler un monde océanique. Entre parenthèses, c’était adorable d’observer les petites classes complètement émerveillées par l’installation ^^

A l’espace Arlaud, le super combo Marini-Rosinski était assez bluffant. Et il n’y a rien à redire, les planches originales en couleur sont tellement plus magnifiques que les tirages en librairie. Ça donne envie de ressortir mes feutres à alcool et mes crayons de couleurs et de réaliser quelques originaux.

A la salle du Sénat, j’ai assisté à la conférence de « Comment être édité ». Les invités (Dupuis, Dargaud, Le Lombard et la collection Shampoing) ont expliqué comment se présenter, les différentes possibilités, ils ont donné des chiffres et présenté la marché actuel de la BD. C’était très intéressant et constructif.
Dans la dernière demi-heure, il y avait la possibilité de présenter son book/projet. Je me dirige donc vers le représentant des éditions du Lombard : Gauthier van Meerbeeck.

Tout d’abord, je lui montre la petite chapardeuse. Bon retour, il apprécie bien ma petite fille champignon, mais… (et je suis assez d’accord)… l’univers demande à être étoffé. Toutefois, il a bien ajouté qu’il y a quelque chose à faire avec ce petit personnage et qu’il faut que je lui trouve une direction.
Ensuite, je lui présente mon autre projet : Le Dragon des Ténèbres. J’ai eu un très bon retour ! Il semblait bien accrocher à l’univers et aux premières planches. Il m’a simplement expliqué comment faire ma lettre de présentation, de bien peaufiner mes planches et d’envoyer le tout.
C’est vraiment pile ce que j’avais besoin pour recharger mes batteries ! Mon projet chéri part sur une bonne direction !!!! Je suis trop contente !!!!!

Avec un retour aussi positif, c’est avec le sourire que j’ai assisté aux autres activités du festival. Bien entendu, je me suis fait plaisir en m’offrant une dédicace de Carine. Une collègue que je rencontre de festival en festival depuis mon plus jeune âge et qui m’a toujours encouragé à faire de la bande dessinée.
Elle a eu l’extrême gentillesse de dessiner une petite coquine qui vient régulièrement m’embêter pendant mes heures de travail.

– cliquez sur l’image pour voir en grand –
dedicace_carine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *