Bilan 2020, objectifs 2021

L’année 2020 fut pour moi, malgré les imprévus liés au COVID-19, une année forte et constructive. STIGMA a été annoncé dans le FCBD de mon éditeur, j’ai été créditée dans SPIRITE (la nouvelle série de Margaux) et surtout, STIGMA prend vie !!!

Concernant 2021, c’est avec confiance que je vous donne rendez-vous cet été, sur Ulule. STIGMA existera, j’en suis convaincue !

stigma ulule

Pour ne rien louper, je vous invite soit à vous s’inscrire d’avance ICI, soit à suivre Komics Initiative sur Facebook, twitter ou Instagram. Mickaël donne des infos régulières et si vous aimez varier vos lectures, vous ne serez vraiment pas déçus.

Sur ce, je vous souhaite à tous (même si elle commence un peu rude) une très bonne année 2021 ! Prenez soin de vous !!!

 

stigma coming soon

« Coming soon… »

stigma-couverture-bd-webcomic-by-suria

Bilan 2018 | Retour d’Angoulême

L’année 2018, loin de tout, je me suis que consacrée à STIGMA avec au programme réécriture complète du scripte, une refonte du monde, des personnages, ainsi que des croquis, des croquis et encore des croquis ! Bref, je n’ai pas chômé comme l’indique le tas de feuilles ci-dessous.

 

suria-photo-croquis-stigma-2018

 

Au bilan, j’ai une histoire construite dorénavant en quatre albums, cumulé plus de 300 croquis, rédigé 138 pages du scénario, découpé 30 planches et achevé trois d’entre elle ainsi qu’une couverture. Inutile de vous détailler qu’il n’y avait plus rien à sauver du storyboard de 2013 et qu’il a bien rejoint les autres horreurs versions de Mathusalem.

Toutefois, sachant qu’un jour ou l’autre, il fallait bien que je sorte de ma caverne pour présenter mon travail, un de mes objectifs de 2018 fut de monter un VRAI dossier éditorial. Après un premier jet pour le Prix Raymond Leblanc, je l’ai ensuite perfectionné pour Angoulême grâce aux précieux conseils de Margaux.

 

ANGOULÊME

De mon bilan d’Angoulême, je n’en suis pas mécontente. Bien que j’y sois allée avec beaucoup d’appréhension, je fus la première surprise. STIGMA intriguait, la couverture a beaucoup plu et Renard-Bleu a eu du succès. Quand les gens avaient un peu de temps, ils lisaient automatiquement le pitch, la note d’intention et même le synopsis sans que je n’ai eu besoin de l’annoncer. Outre ma folie du nombre de pages, je n’ai pas eu de retour négatif sur l’histoire, aucune remarque sur le genre employé et rien de grave pour les dessins. Plus fort encore, lors d’une présentation de book aux éditions Casterman, Vincent Petit m’a signifié que le projet était personnel et original.

 

J’ignore au final si un éditeur validera STIGMA, mais de ce long week-end j’en suis revenue avec la satisfaction que mon dossier a suscité de la curiosité et de l’émerveillement.

Quoi qu’il en soit, je ne lâche pas l’affaire et je compte toujours en faire un webcomic gratuit.
A commencer par la couverture !

 

stigma-BD-couverture-01-aydan-suria