contes-givre

Les Contes du Givre

Découvert cet été sur Ulule, c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai réalisé ce fanart pour Les Contes du Givre, la nouvelle BD de Josselin Billard chez Komics Initiative.

Parmi les nombreux personnages peuplant son récit, j’ai illustré librement les “Soeurs du Destin” dans une scène calme et conviviale. Comme j’ignore tout de l’histoire dont elles sont issues, ce sera donc la surprise cet hiver, l’ouvrage reçu, si j’ai tout juste ou tout faux (très probablement tout faux).

 

fanart-contes-givre-suria

 

Croquis préliminaires

Le but de cette étape fut de me mettre dans l’ambiance et de saisir au mieux les personnages.

croquis-contes-givre

Base du dessin

J’ai vite eu l’idée d’une “discussion” entre les deux soeurs en plan frontal pour la composition générale. Quant à la teinte de fond, je voulais quelque chose de “terre à terre” évitant ainsi une dimension trop enfantine.

 

“Modelage”

C’est le moment où je corrige le croquis de base. Comme vous pouvez le constater, après avoir zieuté quelques photos de référence, je suis passée d’une souris bizarre à une hermine ! C’est aussi le moment où j’ajoute des éléments pour enrichir l’ensemble (fioriture, feuillage, flaque).

souris-hermine

 

Texture

Concrètement je travaille les textures dès le début et elles s’affinent progressivement tout du long. Elles me permettent de donner de la plasticité et de la profondeur au dessin. Voici quelques détails que je trouve pertinents.

Les difficultés

Les bras croisés de la tatou joliment massifs et enveloppés d’une armure épaisse : J’admets que tout cela était coriace à rendre volumineux et naturel, mais comme j’aime les armures… c’était fun.

La teinte blanche de l’hermine : Elle m’aura fait tourner en rond un moment car je voulais donné une sentiment d’ombre bleutée toute douce sans être en désaccord avec la teinte globale brun-orange-violet. Finalement l’astuce fut de mélanger subtilement des tâches bleues et oranges, ce qui donne l’illusion d’un violet sans en être. Comme c’est très léger je vous ai ajouté un filtre pour accentuer tout ceci.

texture-filtre

Et pour finir, voici un gif animé résumant les différentes étapes.

steps

Happy Valentine’s Day ?

STIGMA aydan et renard-bleu

A la base, je voulais finir cette illustration pour la Saint Valentin, mais comme je voulais vraiment qu’elle soit parfaite, j’ai passé un peu plus de temps que prévu *kof *kof

Chaque dessin a quelque chose d’expérimental et d’inconnu, surtout quand il s’agit d’illustrer STIGMA. Estimer le temps de travail n’est donc pas toujours aussi simple qu’il y paraît.

Donc, à défaut d’avoir fini dans les temps, cette note de blog s’est décalée à une autre date un peu plus personnelle. En effet, ce 3 mars 2016 je fête précisément ma septième année de vie de couple avec mon tendre chéri. C’est quand même mieux que la Saint Valentin et surtout une bonne excuse pour justifier mon retard.

Mais vraiment en toute honnêteté, pourquoi cette illustration ? Parce-que-j’avais-très-envie-de-dessiner-un-truc-romantique-avec-ces-deux-personnages !!!! Vl’à, comme ça s’est dit.

Making off – Le joueur de flûte de Hamelin

08 0110 02 03 04 05 06

 

Quatrième jour de l’ART challenge et je reviens avec le joueur de flûte de Hamelin, mais sous un autre angle, celui des coulisses ! J’avoue qu’à titre personnel, je trouve plus intéressant que le résultat final. J’ai essayé de faire une sélection courte et représentative parmi toutes les photographies.

Pour ne rien vous cacher, revoir ce travail m’a rappelé à quel point j’adore bricoler et sculpter des personnages en plastiline. Je suis vraiment tentée de m’y remettre, mais je manque de temps et surtout de place sur mon bureau ! Vivement que je puisse avoir mon propre atelier.